Message de Maitre Palvadeau 

Maître Michel Palvadeau s'adresse aux escrimeurs de Boulazac en leur exprimant sa solidarité dans ses moments  complexes 

Tags:

Aux escrimeurs de Boulazac 

 

Nous vivons aujourd’hui une période fortement perturbée , et ce , en tout domaine . Notre pays semble partir à la dérive sans que quiconque soit en mesure de reprendre efficacement les commandes . Cette errance sème le doute et la crainte dans tous les esprits , et il est bien difficile de trouver des repères au milieu de ce fatras d’incohérences et de contradictions quotidiennes .

 Le sport , lui aussi en subit les conséquences ; formidable remède aux situations de stress , il nous est pourtant encore une fois interdit , et pour combien de temps ? Les multiples restrictions et l’incertitude permanente font que les gens hésitent à s’inscrire dans une association, ne sachant pas s’ils pourront pratiquer leur activité et s’ils ne verseront pas une cotisation inutilement .                                  

En un mot , les raisons de démotivation ne manquent pas …hélas!

 Fort heureusement , la vie de nos clubs continue parce que le sport doit vivre! les dirigeants de votre association et notamment votre président , ne baissent pas les bras et travaillent en collaboration avec votre maître d’armes , à trouver des solutions pour garder le contact , et vous montrer qu’une salle d’armes n’est pas seulement un lieu d’entraînement , mais aussi , et surtout , un lieu d’étude , de partage et de fraternité.

 Il est crucial de ne pas baisser la garde : restons unis et pensons à l’avenir . De nombreuses compétitions et manifestations ne peuvent avoir lieu actuellement , mais elles ne sont que reportées ; souvenons-nous que leur préparation demande du temps !                         

Sans délaisser le nécessaire entretien physique que l’on peut pratiquer chez soi , même en espace relativement réduit , mettons ce temps de pause à profit pour laisser libre court à notre créativité et imaginer de nouveaux spectacles .                                                            

A défaut de pouvoir tirer les armes , profitons de cet isolement forcé pour approfondir nos connaissances théoriques , c’est grâce à ces connaissances que l’escrime artistique peut évoluer . Nous échangeons régulièrement au téléphone avec votre maître , Mickaël Dassas , à propos de telle technique , voire de tel ouvrage ancien ; les interrogations sont nombreuses lorsqu’on s’affaire à « décortiquer » un traité d’escrime , mais les conversations sont passionnantes et la récompense en rapport avec la difficulté .

Dites-vous que la recherche et l’étude des traités anciens n’est pas réservée aux professionnels et que la recherche personnelle est toujours une bonne chose . On a longtemps « avalé tout cru » des données erronées , diffusées ou même enseignées par des gens mal informés , connaissant mal leur sujet . Il est temps de revenir aux sources et de se forger un jugement personnel . Les documents ne manquent pas , n’hésitez pas à contacter votre maître , Michaël Dassas est de ces jeunes enseignants passionnés , qui ne se contentent pas de ce qu’ils ont appris au cours de leur formation , il fait pour vous un travail individuel de recherche remarquable (c’est suffisamment rare pour être souligné ! ) . Déterminé à progresser et à transmettre , il ne demandera qu’à vous conseiller sur les documents à se procurer et à lire, je suis certain qu’il sera heureux de vous aider, (de mon côté je ferai de même , si vous le souhaitez) . C’est en débattant et en partageant nos réflexions que l’on parvient à éclaircir les points délicats et obtenir des réponses précises.

 Nous pratiquons un sport exceptionnel, et tellement enrichissant, nous manions une arme chargée de symboles et de valeurs, soyons fiers d’être escrimeurs et de pérenniser notre Art et continuons à le défendre quoi qu’il arrive. 

Dans tous les cas, la mauvaise idée serait de rester inactif … en attendant que… ?

« L’escrime est une maîtresse capricieuse et frivole ; elle résiste longtemps à ses adorateurs mais à ceux qui ont su la posséder elle réserve des joies incomparables » écrivait le docteur Achille Edom

Au plaisir de vous revoir tous très vite , les armes à la main . 

Honneur aux Armes Respect au Maîtres

 Amicalement Michel Palvadeau